Marie – J’entends – 92 Mars

La belle armée immobile
Assise
Agite les bras
Sous le regard complice
D’une dame en bronze
A l’allure fière

C’est notre mère
La république

C’est notre terre
C’est notre ville
Ce sont nos places
Tous réunis

La parole se libère
J’entends les voix
Contraires
Je vote
Je ne vote pas

En tailleur dans le silence
J’écoute tout
Les énervés, les agités, les timides,
Les doux rêveurs, les bourrés, les vieux,
Les jeunes, les pd, les sans papiers

Leurs mots se mêlent
S’enfilent comme des perles
Oh le beau collier de l’ag
C’est à mon cou que je le porte

Mais je suis là
Et je ne dis rien

Je suis là depuis des jours
Et je ne dis rien

J’observe
J’écoute
J’entends
Je vois
J’en rêve
Je rêve de discours par milliers

Mon silence n’est pas l’absence

Un jour
Nous aurons des fleurs

En attendant
S’agitent les graines

Please follow and like us:

2 réflexions sur “ Marie – J’entends – 92 Mars ”

Les commentaires sont fermés.