Sébastien – (Devant l’assemblée #49.3) – 71 Mars

I.

Ils usaient de leurs rames de fer pour traverser la vague, méconnaissent la ténacité de notre tempête et leur naufrage
#49.3 ‪#‎PoesieDebout‬ ‪#‎NuitDebout‬

II.
Et dans leur temple au fronton démocratique, ils nous voient maintenant chasser les marchands, et porter à leur porte la guerre des rêves

III.
les digues n’étaient que dorures de pacotille, rutilantes et vides. Rien ne coupe plus l’idée que l’entropie des élites.
Pourtant nos vagues ont déjà traversées.

Please follow and like us: