Pascal – Les mots – 116 Mars

Les mots comme un océan d’étoiles
les mots comme un dernier râle
les mots comme aveu d’impuissance
les mots comme condition sine qua non
les mots comme dessein idéal
les mots comme des seins pâles
les mots comme des mains sales
les mots comme des reins mâles
les mots comme des putains
les mots comme maquillage
les mots pour crier sa rage
et pour cacher son âge
les mots pour son testament
une vie à l’écrire et à le dire
une vie à décrire, une vie à sourire
un dernier pleur pour faire peur
une farce pour se montrer différent
une compétition pour survivre
et pour tuer les concurrents
puisque il n’y a que des adversaires
que de la haine et de la jalousie
un amour qui exprime la force
la force qui montre le chemin
la désillusion pour les perdants
et pour ceux qui ont réussi
le temps vendu à l’argent
les actes ont fini par
se confondre dans les mots
les idées dans les notions
les bonheurs dans les options
l’amour dans l’esclave
tu vaux plus que des mots
tu vaux plus que l’argent
et l’argent ne vaut pas
tout cela.

Please follow and like us: