Richard – Au regard des nuages reveurs – 116 Mars

Au regard des nuages reveurs des matins
Mon sourire se fond à l’invisible
Qui derrière chaque rayon solaire
Danse au rythme de mes pensées.

Saisir la vie dans mon regard
Marcher entre les étoiles
Parler aux génies des foret vierges
Voici ici le pas d’un homme lumineux.

Un vers nageait dans l’océan de nos reves
Et les montagnes
souriaient aux audacieux.

Et comme le fleuve
qui coulait sans remord
La vie , elle , passait sans crainte.

Ainsi,

L’univers était indifférent à nos vies.

Please follow and like us: