Florian – Cette France – 134 Mars

Autant que je me souvienne
J’ai toujours aimé cette France
Des poivrots ivres dès la matinée
Des traditionnelles putes de quartier
Et des jeunes dandys en survête rayé
Cette France
Des vieux combattants enivrés d’anisette
Des Kronenbourg merguez brochettes
Et des pécores casque levé en mobylettes
Cette France
Des centres villes et des banlieues étalées
Des musclors en débardeur échancré
Et des campagnes dortoirs sans épiciers
Cette France
Des clochards à canette
Des clébards en fourgonnette
Et des bals fêtards à castagnette
Cette France
Des fêtes foraines et des pick-up
Des frites grasses mayo ketchup
Des tracteurs et des fausses pin-up
Cette France
Des beaufs et des bobos
Des sunnites et des cathos
Et des bohémiens en Merco
Cette France
Anti-flic
Anarchiste
Animiste
Cette France alchimiste de 98
Des riches et des pauvres
Du cochon à la broche
Dans la rue contre l’Etat
Cette France
Des motards qui s’y croient
Des drogués en festoche
Des HLM et des villas
Cette France
Des accordéons musettes
Des graffitis sur la vitrine des superettes
Et des oratoires érigés sur les crêtes
Cette France
Des châteaux en ruine
Des toponymes féodaux
Et des linteaux gothiques
Cette France
Au camping ou à l’hôtel
Des buildings et des chapelles
Cette France
Des écarts barbares
Des médias mondains
Des immortels
Des oubliés
Et des imparfaits
Restera gravée
A jamais en elle
Même si un jour
L’Etat est aboli
Pour le meilleur
Et seulement le meilleur
France Pays de la Liberté
Mais tu ne l’as jamais été
Même quand tu tuas la royauté
France Pays des Lumières
Tu le seras une fois revenue en arrière
Avant que tu naisses

 

Please follow and like us:

2 réflexions sur “ Florian – Cette France – 134 Mars ”

  1. Ce poème décrit la FRANCE telle qu’elle est , la FRANCE profonde et vraie. Ce poème est super !!!! Bravo Florian, j’aime cette poésie …..

  2. J’aime ce genre de poésie descriptive, intense, vraie… Bravo ! J’aimerais la publier dans la revue littéraire francopolis.net

Les commentaires sont fermés.