Marc – Tes deux mains – 134 Mars

Tu t’abandonnes sur le piano
les paysages tournent dans ta tête
le petit chat au bord de l’eau
s’étire au loin faisant la fête
les goélands se rient du vent
tes quelques notes sont au levant
et le soleil brille au lointain
sur les dix doigts de tes deux mains

tu joues l’amour au bungalow
sur les nuages des travestis
serrés ensemble ils sont si beaux
dans leur décor de graffitis
le perroquet répète la vie
sur les trois notes de symphonie
et les palmiers en érection
embrassent le soleil de plomb

la mort attend notre pianiste
pourquoi ses pas sur cette piste

tu t’abandonnes sur le piano
et ta maîtresse danse dans le bar
elle a le rythme dans la peau
et sa beauté est du hasard
tu as les doigts sur le tempo
et à la porte deux gigolos
marchent vers toi avec des feux
tu as la peur au fond des yeux

ils ont tiré sur le pianiste
la mort s’enlace sur la piste

Please follow and like us: