Archives pour l'étiquette #PoesieDebout

Marc – Tu nous lances ton chapeau – 50 Mars

Tu nous lances ton chapeau

pour ta métamorphose
au centre de la terre
suffirait que tu oses
en quittant l’atmosphère
sur cette balancelle
tu as crié très fort
cet air qui nous rappelle
que le monde est à bord

pour la métamorphose
tu étais le premier
pas un moment de pause
tes mots doivent déchirer
déchirer l’avenir
qu’ils nous avaient promis
il faut savoir sortir
de ce vil compromis

pour la métamorphose
tu as crié debout
les sentiers de la rose
ne sont pas les plus fous
tu clameras victoire
quand le monde sera beau
il l’est déjà ce soir
tu nous lances ton chapeau

Please follow and like us:

Orkhev – Immigration « Subie » – 50 Mars

J’irai m’écraser sur les enclaves de Ceuta et Melilla ;
Pourquoi je resterais là ;
On m’a dit qu’un monde meilleur pouvait m’attendre là-bas : Il me tend les bras ;
Rien ne me retient ici,
j’n’entends qu’le son du combat,
Marre de ce fracas,
Rien pour remplir ma panse, quand j’y pense, autant tenter sa chance, légitime dépense ;
Je suis pensif, j’ai peur d’avoir des remords ;
A bord d’un frêle esquif, abandonné au sort ;
Quand j’interroge mon pif, je n’ai qu’l’odeur de la mort ;
Devant moi de nombreux récifs… peut-être ai-je eu tort !
Au delà du soleil couchant, disparaît ma Terre ;
Que vais-je trouver devant, Le Paradis, ou L’Enfer ?
Je me terre, seul un flacon d’éther, pourrais me faire taire…
Je parcours le Planisphère, traverse les déserts.
Les étoiles font leurs apparitions, je vois tomber la Nuit ;
Seul dans la pénombre, je me demande qui je suis ;
Derrière moi il n’y a plus rien, devant, bien des conflits ;
Ça y’est… j’y suis… c’est ça l’immigration… subie…

Orkhev (librement utilisable)

Please follow and like us:

Marc – Rendez-vous – 50 Mars

Tous ces voyages que tu as faits
à tous les âges de tes sentiers
t’ont emmenés dans tous ces ports
volent les cages de ton vieux corps
tu as vogué à tous les vents
traînant ton clown nonchalamment
tu as reçu des anecdotes
ensoleillées à chaque note

tous les voyages que tu as faits
se conjuguaient à l’imparfait
tu as appris la langue debout
celle qui peut mener au bout
voir les soleils toute la nuit
et les fantasmes en galerie
que les ancêtres apprennent encore
des petits jeunes et leurs décors

tous ces voyages que tu as faits
ne vivaient pas organisés
ils s’inspiraient du dieu hasard
que l’on rencontre dans tous les arts
quelque symbole dans la couleur
celui qui joue avec la peur
trouver l’instant du rendez-vous
certainement rendre jaloux

Please follow and like us:

Jennifer Lavallé – Res Publica – 47 mars

Tu es venu.e sur la place
Tu es venu.e prendre ta place
Place de la République à Paris
Mont des arts à Bruxelles
Place du Capitole à Toulouse
Place de la Comédie à Montpellier
A chacun sa place

Res Publica
Res publica

Un gars nommé Ulysse a emmené Mahmoud Darwich dans sa poche
Il y a une bibliothèque, un hôpital et une radio debout
Une jeune fille porte une sphère sur la tête
Tu danses, tu chantes, tu cuisines
Tu participes à l’assemblée constituante

Tu es venu.e sur la place
Tu es venu.e prendre ta place
A chacun sa place

Place Wilson à Agen
Promenade Aubert Millot à Manosque
Place Stanislas à Nancy
Place Bouffay à Nantes
Place Chateaubriand à Saint-Malo

Nous sommes le 47 mars
Le monde est devenu un gigantesque casino
Rien ne va plus

Nous voulons une renaissance !
Que les disciplines et les luttes convergent et se parlent
Fraternité Egalité Liberté

Res Publica
Res publica

Tu es venu.e sur la place
Tu es venu.e dans la place
A chacun une place

Dam Square à Amsterdam
Plaza Cataluña à Barcelone
Place Paul Bert à Mantes-la-Jolie
Place République à Lille
Place d’Armes à Calais
Cours Julien à Marseille
Square de la Bouquerie à Nîmes
Cours des dames à La Rochelle
Esplanade Roland Barthes à Bayonne
Place Jean Jaurès à Montreuil
Place de la République à Saint-Ouen
Place du peuple à Rennes
Et maintenant à Montréal !

La liste des places s’allonge
Les jours s’allongent
Le mois de mars s’étire à l’infini
C’est le printemps

Nous sommes nombreuses et nombreux
Nous sommes venus
Nous reviendrons

Pour notre bien commun, pour notre cause commune
Nous serons toujours là !

Res Publica
Res Publica

Please follow and like us:

Oumar – Esprit retord – 49 Mars

A la merci de ma colère
Voici ce que j’en fais de ton idéologie, esprit retord et machiavèlique.
Esprit retord, esprit machiavélique,
qui veut m’enfermer dans la cage de la solitude et de la haine.
A la merci de la flamme
Voici ce que j’en fais de ton idéologie, esprit retord et machiavélique.
esprit retord, esprit machiavélique,
qui veut m’attacher au milieu de ce nécropole hanté…
Hanté d’esprits….
Esclavagistes,
racistes,
xénéphobes,
homophobes
islamophobes et
anti sémites….
Hanté d’esprits intolérants.
mais à la merci de ma colère et de la flamme….
De la flamme et de ma colère….
Dorénavent se dresse devant toi….
Cette jeunesse…..
Sagesse….
Française et européenne

Please follow and like us:

Audrey – Le sang – 49 Mars

Je suis une femme
Il paraît
J’ai été genrée.
Je me sens femme,
J’ai vu mes seins pousser,
Mes règles arriver.
Les règles.
Du sang qui coule de mon vagin.
Ca me fait chier, je trouve ça sale.
Pas sale parce que c’est tabou
Mais sale parce que c’est du sang.
Ca coule dans ma culotte,
Il faut que je le retienne,
Que je l’éponge,
Qu’il ne coule pas,
Qu’on ne le voie pas.
Je n’ai pas honte d’avoir du sang
Qui coule de mon vagin.
Ca me saoule, c’est tout.

Si nous n’étions qu’une société de femmes,
Comment gèrerions nous ce sang
Qui coule de notre vagin?

Please follow and like us: